Ingénierie Multiphysique Environnement Ouvrages Hydraulique
Ingénierie                               MultiphysiqueEnvironnementOuvragesHydraulique

2020: Etude de faisabilité du Tunnel Profond de Stockage des eaux pluviales de Marseille

En 2020, pour le compte de Aix Marseille Métropôle, IMEOH est en charge des études de faisabilité du génie-civil des infrastructures devant former le tunnel de stockage des eaux pluviales de Marseille. Les autres volets de la faisabilité, notamment les études hydrauliques, sont portés par SUEZ Consulting.

 

Sur le modèle d'autres tunnels de stockage ailleurs sur la planète (Londres, Ottawa, Paris,...), le tunnel de stockage des eaux pluviales de Marseille présente l'ambition de pouvoir résorber drastiquement les problèmes d'inondations urbaines et rejets intempestifs en Mer lors des évènements pluvieux trop intenses.

 

Le projet consiste à réaliser un Tunnel de plus de 7 km de long, depuis le Parc Chanot au Sud pour rejoindre Capitaine Gèze au Nord. Cet étage de stockage doit être construit à plus de 50 m de profondeur afin de passer en dessous de tous les autres réseaux déjà existants, comme par exemple le Métro.

 

Avec un tel dispositif, le stockage des eaux pluviales doit être plus efficient avec un raccordement des résaux pluviaux de surface au Tunnel par l'intermédiaire de puissants puits à vortex (environ 15 puits nécessaires au total)  et ainsi une réponse du réseau de stockage plus efficace.

 

Les défis de faisabilité du génie-civil sont nombreux:

 - concevoir des puits en plein centre ville, dans des zones très fortement urbanisées,

- adapter les techniques de soutènement par paroi moulée,

- envisager l'apport des techniques innovantes de construction par havage de type VSM (Vertical Shaft Mining)

- remettre au goût du jour des techniques de creusement minier traditionnel,

- quand le stampien le permettra, envisager la technique du Raise Boring, technique minière de raccordement de 2 espaces souterrains ,

- disposer d'une compréhension du contexte hydro-géotechnique dans un Stampien parfois aléatoire, avec parfois des nappes de surface alluvionnaires,

- trouver des exutoires pérens aux déblais,

- limiter au maximum les nuisances aux riverains.

 

Dans ce cadre IMEOH a établi un premier dimensionnement:

- de la machine du tunnelier,

- du revêtement du tunnel pour différents scénarii de pressions de confinement, y compris sous l'effet des pressions hydrostatiques de remplissage de l'ouvrage en exploitation,

- des antennes au microtunnelier

- des différentes cuvettes de tassement,

- des soutènements des puits,

- de la structure des puits à hélice,

- des méthodes constructives, phasage, cadences, etc.

 

Tout ceci tout au long des 7 km de tunnel.

 

Un projet passionnant!